Sous la bannière collective “Champagne de vignerons”, une union créée en 2001 par le syndicat général des vignerons de la Champagne (SGV-Champagne), sont regroupées environ 4 300 producteurs et coopératives. Pour aider l’amateur à trouver son bonheur parmi la grande diversité de leurs cuvées à l’occasion de la Saint-Valentin, ces derniers ont tenu à rappeler les spécificités présidant à leur élaboration dans les explications que nous reproduisons ci-dessous. Une lecture que l’on pourra éventuellement compléter avec les idées d’accords mets-vins disponibles sur leur site, c’est par ici) :

Champagne rosé : la sensualité de la couleur
« Le champagne rosé, élégant et subtil, séduit évidemment les amoureux. Sa couleur chaleureuse et raffinée en fait un partenaire attendu pour la Saint-Valentin. Il est élaboré selon deux méthodes. L’assemblage : il s’agit de la méthode la plus classique, qui consiste à assembler du vin rouge vinifié en Champagne à la cuvée de jus blanc. La saignée ou la macération : ici, les grains entiers de raisins noirs sont laissés en macération afin que les peaux teintent le jus, jusqu’à l’obtention de la robe désirée. »

Champagne blanc de noirs : le jeu de l’ambigüité
« Le champagne blanc de noirs, à la robe blanche et dorée, est en réalité exclusivement élaboré à partir de raisins noirs : le pinot noir et le meunier. Ces deux cépages assemblés ou vinifiés individuellement donnent des champagnes puissants et vineux, qui se caractérisent par des notes de fruits rouges ou jaunes. Un blanc de noirs sera le complice idéal d’un dîner romantique et gourmand. »

Champagne blanc de blancs : le choix de la subtilité
« Obtenu à partir de cuvées exclusivement issues du cépage blanc emblématique de la Champagne, le blanc de blancs est un 100 % chardonnay. Ces vins sont principalement élaborés dans la côte des Blancs, terroir calcaire réputé pour sublimer toutes les nuances du chardonnay. Délicat, minéral et floral, un blanc de blancs sera le compagnon parfait d’un moment tout en subtilité. »

Champagne millésimé : l’exception par excellence
« Le champagne millésimé est exclusivement constitué de vins d’une même année, qu’ils soient issus de différents crus ou de différents cépages, à condition que cette année ait été jugée exceptionnelle. Il doit ensuite passer trois ans minimum en cave pour un vieillissement lent et délicat. Cette patience confère des notes complexes et confiturées à ces cuvées d’exception. »

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.