La belle chartreuse et ses vins

0

Entrepreneur franc-comtois qui fut d’abord propriétaire de vignes vers Saint-Emilion, Bernard Canonne est tombé sous le charme du « bijou architectural » en images ci-dessus et ci-dessous en 2014. Depuis, le vignoble et la chartreuse de Prieuré Marquet (Saint-Martin-du-Bois) ont été transformés en un « château d’hôtes » assorti de treize hectares de vignes (il y en avait trois en production à l’origine) dont sont issues trois étiquettes, Château Prieuré Marquet (voir ci-après les commentaires de dégustation de Thierry Dessauve), La Chartreuse de Prieuré Marquet et Le Rosé de Prieuré Marquet.

Avec le même respect qui a présidé à la restauration de ces bâtiments historiques qui accueillent désormais cinq chambres (à découvrir ici), une table d’hôtes (à découvrir ) et deux piscines (entre autres confortables prestations), une viticulture « soucieuse de la plus parfaite expression du terroir » caractérise ce domaine mené en agriculture raisonnée dont la direction générale a été confiée au vigneron et œnologue-conseil Luc Barusseau (photo). Planté sur un coteau plein sud au sol argileux profond, le vignoble est constitué de pieds de merlot âgés de quinze à vingt ans.

« Comprendre et vivre avec la nature », telle est la philosophie de cette propriété où les raisins abîmés ont été nettoyés cette année par les fourmis. Depuis 2014, les vins de Prieuré Marquet – dont l’élevage de 12 à 18 mois se fait en barriques (350 litres), en foudres (60 hectolitres) et en cuves inox – ont gagné en précision, chaque millésime s’enrichissant « de notes, d’arômes et de saveurs gourmandes particulières liées à la fois au travail du vignoble, à l’action de la nature et aux vendanges de l’année. » Avec l’envie d’étonner, Bernard Canonne et Luc Barusseau travaillent aussi à la création de cuvées. Pour le millésime 2018, un sauvignon blanc, un chardonnay et un gamay sont attendus.

Château Prieuré Marquet (bordeaux supérieur), la dégustation :

2017
Nez épanoui, tout en délicatesse, fruits noirs et rouges, œillet, iris, bouche franche, charnue, avec des tannins fins et frais. Tout en élégance, fruité, équilibré. 
14/20

2016
Très beau volume intense, notes poivrées relevant un fruit rouge précis, belle intensité tannique, solide, beaucoup de fond, salivant, long et très réussi. De garde. 15/20

2015
Nez puissant, fruits noirs, réglisse, silex, eucalyptus et violette, bouche chaleureuse, avec des tannins serrés et un rien fermes, de l’allonge et de la fraîcheur. Aurait mérité plus de raffinement en bouche pour être raccord avec le nez. 14,5/20

©BelligaStudio

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.