Deux châteaux à vendre

0

Réaffirmant sa volonté « d’accompagner les acteurs de la filière viti-vinicole », dont il est à la fois le premier financeur en France et un propriétaire exploitant, le Crédit Agricole annonce la mise en vente de deux de ses châteaux, Blaignan (Médoc) et La Tour de Mons (Margaux). Ceci afin de maintenir le juste équilibre entre l’accompagnement de ses clients et l’exploitation en direct de ses propriétés en ne se concentrant désormais que sur ces trois-là : le bourguignon château de Santenay, le château Meyney à Saint-Estèphe et enfin Grand Puy Ducasse, cinquième grand cru classé de Pauillac où un vaste programme d’investissement s’engage, portant notamment sur de nouveaux cuvier et chai d’élevage. 

« Le Crédit Agricole est au cœur des problématiques de production, de gestion et de commercialisation des vins, au même titre que les clients qu’il accompagne »

Jack Bouin,
directeur général
du Crédit Agricole Aquitaine

Christophe Blanchy, en charge des activités de capital investissement pour Crédit Agricole S.A., précise que les fonds issus de ces deux cessions « seront directement réinvestis en accompagnement minoritaire (capital transmission ou capital développement) de clients du groupe Crédit Agricole. » Le château La Tour de Mons a été acquis en 1995 et s’est agrandi depuis grâce au rachat du château Marsac-Seguineau en 2001. La propriété compte aujourd’hui 58 hectares. Acquis en 2004 et doté d’un nouveau cuvier en 2010, entre autres investissements, le médocain château Blaignan s’étend sur 97 hectares. Le conseil choisi pour la vente de ces deux propriétés est Sodica Millésime.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.